ARRÊTE AVEC TES MENSONGES

Quatrième de couverture :

Besson 00« Je découvre que l’absence a une consistance. Peut-être celle des eaux sombres d’un fleuve, on jurerait du pétrole, en tout cas un liquide gluant, qui salit, dans lequel on se débattrait, on se noierait. Ou alors une épaisseur, celle de la nuit, un espace indéfini, où l’on ne possède pas de repères, où l’on pourrait se cogner, où l’on cherche une lumière, simplement une lueur, quelque chose à quoi se raccrocher, quelque chose pour nous guider. Mais l’absence, c’est d’abord, évidemment, le silence, ce silence enveloppant, qui appuie sur les épaules, dans lequel on sursaute dès que se fait entendre un bruit imprévu, non identifiable, ou la rumeur du dehors. »

 

 

L'auteur : Philippe BESSON

FRANCE-LITERATURE-BESSON-PORTRAITNationalité : France, né à : Barbezieux-Saint-Hilaire, Charente , le 29/01/1967
Philippe Besson est écrivain, dramaturge et scénariste français, anciennement homme d’affaires. Il a été également critique littéraire et animateur de télévision.
Il est diplômé de l’École supérieure de commerce de Rouen et titulaire d’un DESS de droit. En 1989, il s’installe à Paris où il exerce une profession de juriste et enseigne le droit social. Pendant près de 6 ans, il sera le bras droit de Laurence Parisot, en tant que DRH puis secrétaire-général de l’Institut français d’opinion publique. Par la suite, il sera DRH de T-Online France – Club Internet.

En 1999, il publie « En l’absence des hommes », récompensé par le prix Emmanuel-Roblès. En 2001, il publie « Son frère » qui sera retenu pour la sélection du Prix Femina. L’adaptation cinématographique avec Bruno Todeschini et Eric Caravaca dans les rôles principaux qu’en fera Patrice Chéreau en 2003, recevra l’Ours d’argent au festival de Berlin.


« L’Arrière-saison », roman publié en 2002, est récompensé par le Grand Prix RTL-Lire 2003, année où paraît « Un garçon d’Italie » qui se voit sélectionné pour les Prix Goncourt et Médicis.
Édité en 2004, son cinquième roman, « Les Jours fragiles » (centré sur les derniers jours d’Arthur Rimbaud), retient l’attention du cinéaste François Dupeyron.

En 2006, « L’ Enfant d’octobre » suscite une polémique dès sa sortie. Ce roman raconte l’affaire Grégory sous une forme romancée, alors que les différents acteurs de ce drame sont encore vivants.
Changement de registre en 2007 avec le très mélancolique « Se résoudre aux adieux ». En 2009, il publie « Un homme accidentel », dont l’intrigue se déroule à Beverly Hills et il participe avec d’autres auteurs à « Huit », un recueil de nouvelles sur les objectifs pour le développement. La même année, il s’intéresse encore une fois aux États-Unis dans « La trahison de Thomas Spencer », qui raconte la vie de deux amis nés le même jour.


En 2011, il soutient l’action de l’association Isota qui milite pour le mariage et l’adoption d’enfants par des couples homosexuels. Il réalise en 2014 le documentaire « Homos, la haine » sur France 2.
« Vivre vite », consacré à James Dean, paraît en janvier 2015, année anniversaire de sa mort.


Il relate sa première histoire d’amour alors qu’il était adolescent dans son roman, « Arrête avec tes mensonges » (2017). La même année, il publie « Un personnage de roman », récit intime de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron.

Mon avis :

Philippe Besson, nous livre un témoignage sans retenue sur son adolescence, il a 17 ans, il est en terminale au lycée, homosexuel, il vit son premier amour.
Un récit tout en délicatesse, en émotion, intense, douloureux, délicat, sensible, pudique et parfois cru.
C’est écrit avec beaucoup de simplicité, un style qui fait mouche, qui fait passer les émotions.
Sans doute n’est ce pas autobiographique à 100%, mais il ne triche pas, il raconte avec franchise cet amour, le premier et sans doute le plus important de sa vie.
Un très beau texte sur non seulement l’homosexualité mais aussi sur le manque, sur la séparation et sur l’interdit.
Remarquable !

En marge du livre : Homosexualité de l’adolescent et désarroi des parents.


Besson 02La découverte de l’homosexualité est un moment difficile à traverser pour l’adolescent, mais également pour ses parents. Lorsqu’il a fait son coming out, l’homosexuel est catégorisé. Il n’est souvent plus considéré comme rien d’autre qu’un homosexuel. Quand les choses se passent bien, il devient « mon ami gay » ou « mon voisin homo ». Lorsque son coming out se passe mal, il subit les injures, les insultes, les regards de travers. L’homosexualité est encore aujourd’hui très difficile à assumer.
Ces dernières années, en matière d’homosexualité, les choses ont énormément évolué : les sociétés occidentales accordent une certaine reconnaissance sociale aux homosexuels. Mais les choses ne sont toutefois pas encore toutes roses. Malgré cette évolution positive, il est encore extrêmement difficile d’assumer et d’affirmer son homosexualité. Dans notre société, l’hétérosexualité est la norme et ceux qui ne correspondent pas à cette normalité sont encore souvent regardés de travers. Le cinéma hollywoodien ne met en scène que des couples hétérosexuels. Les Américains, très religieux, sont encore aujourd’hui persuadés que l’homosexualité est un péché. Au moment de la puberté, lorsque le jeune adolescent découvre qu’il est attiré par des personnes de son propre sexe, sa vie est totalement chamboulée. Il devient détenteur d’un secret qu’il a bien sûr envie de partager. Mais avec qui ? L’adolescent sait que s’il parle, il risque de se mettre en danger.

La suite : http://www.couplesfamilles.be/index.php?option=com_content&view=article&id=242:homosexualite-de-ladolescent-et-desarroi-des-parents&catid=6&Itemid=108

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s